23 ans après l'Apocalypse, la Noblesse est réinstaurée, les Scientistes imposent lentement leur suprématie. Tout ça n'est qu'une façade, venez découvrir la face cachée d'Andori, l'Europe ravagée par l'Apocalypse...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

//
Partagez | 
 

 Kayumie BIYUSHI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prêtresse Déjantée
Je tombe dans les baignoires

avatar

Kayumie Biyushi


Féminin
Messages : 78
Age : 24
Hybride : X
Arme : Sceptre

Infos
Disponibilité: En Rp...

MessageSujet: Kayumie BIYUSHI   Sam 27 Nov - 21:23


BIYUSHI Kayumie
18 ans
(16/02/02)
Marquée
&
Prêtresse

A toujours vécu dans un couvent. Se souvient peu de sa mère. Elle a été élevée par les soeurs religieuses, qui lui ont appris à sevrir la Déesse.




Description.
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••



GamineDéterminéeAdorable
DouceSolidaireCapricieuse

CARACTÈRE : Soyons d'accord sur un point : Kayumie est restée une véritable enfant. Elle aime les peluches, les bonbons, les vêtements mignons, se faire câliner, jouer à des jeux && surtout : taquiner les gens. C'est ainsi que cette demoiselle s'attire souvent bon nombre d'ennuis, et ce n'est pas peu dire. Bien souvent, face au danger, elle ne peut s'empêcher de se moquer de sa propre situation, ou de faire des commentaires désobligeants qui auraient tôt fait de contrarier ses adversaires. Cependant, elle a la chance de posséder un grand sens tactique qui lui permet de mettre au point bons nombre de stratégies. Il existe une part cachée de la demoiselle. Pour la Déesse, et le rêve en lequel elle croit, elle est capable de perdre toute trace d'humanité pour se contenter de dire : Ainsi soit-il. Dans ces cas-là, Kay devient une véritable machine à tuer. Fidèle servante de sa seule et unique divinité. Elle se considère comme chanceuse d'être à la fois Marquée && détentrice du titre de Prêtresse.



1m62PâleExcentrique
Pink HairBlue Eyes

PHYSIQUE : Kay, comme on l'appelle est une jeune femme dont le corps demeure celui d'une adolescente d'une quinzaine d'année. Elle mesure près d'un mètre soixante et, afin de se grandir davantage, porte des chaussures de cuir à semelles compensées. Ainsi, elle gagne sept centimètres supplémentaire. Son teint pâle laisse penser qu'elle ne s'expose que très rarement au soleil. Ses grands yeux bleus sont ombragés de longs cils bruns qu'elle ne maquille jamais. Plutôt plate de nature, elle porte un corset le plus souvent, surmonté d'une robe, ou autre vêtement sublimement entretenus. ses cheveux sont d'un rose très pâle, et descendent en une cascade fluide jusqu'à ses genoux. Elle les attache, ou les noue, à sa guise; n'ayant aucune préférence. Elle possède de nombreuses croix, qu'elle aborde sur ses tenues, symbole de son enfance. De plus, sur son épaule gauche, un tatouage mêlant l'insigne religieux et des rayons de lumière autour, apparait depuis environ trois ans. Constamment, elle a, accroché dans le dos, un sceptre en argent, enveloppé d'un tissu blanc.



Histoire.
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Milenn Sovir & Kanto Biyushi se rencontrèrent un matin de printemps. Elle était sur un marché japonais et vendait des herbes aromatiques. Lui, était un mercenaire, et voyageait. La jeune femme avait prévue de s'en retourner à ses récoltes, lorsqu'elle fut abordée par le jeune homme qui, encapuchonné, lui demanda où est-ce qu'il pouvait trouver un abris pour la nuit. Généreuse, Milenn proposa à l'étranger de loger dans son étable. Elle n'était pas bien riche, et n'avait rien de mieux à lui proposer. Pauvre et fatigué, le voyageur accepta de bon cœur, et c'est ainsi qu'il suivit son hôte jusqu'à la ferme qui se situait à une heure à cheval de ville. Il se passa plusieurs jours durant lesquels Kanto, le mercenaire, apprit à connaitre Milenn et sa grand-mère. Ces deux femmes avait survécu aux bombardements du Japon, et à présent, elles entretenaient à Andori ce qu'elles avaient pu sauver de leur ancien commerce. Finalement, ne trouvant aucune raison valable de repartir, le jeune homme fut invité à rester. C'est ainsi qu'il participa au développement de cette petite entreprise. Il finit par tomber amoureux de Milenn. Se mariant, ils vécurent ensemble plusieurs mois, jusqu'à ce qu'un jour, une lettre arrive à la ferme.


Il s'agissait de cette fameuse missive qu'attendait Kanto le mercenaire en arrivant à la capitale d'Andori. Son client et protecteur avait enfin donné signe de vie. Il était temps pour lui de reprendre le route, afin d'accomplir une mission très importante. Milenn supplia son mari pendant des jours de lui confier quelle était cette quête. Kanto ne put que répondre de la façon suivante : "Il me faut traverser le feu et le sang, et réduire à néant ce qui menace cette paix fragile établie sur Tiram." Milenn s'en contenta. Elle approuva le départ de son mari. Ainsi, à l'aube, il embrassa celle qu'il aimait et partit...pour ne plus jamais revenir.

Sept mois plus tard, Milenn mit au monde son enfant : Kayumie. Elle lui donna amour et chaleur. Durant six mois, la fillette obtint protection et réconfort dans ce foyer, entourée de son arrière grand-mère, et de sa mère. Puis Milenn tomba gravement malade, et mourut sur le simple souvenir de l'homme qu'elle avait aimé, et sous les larmes de l'enfant qu'elle avait chéri.


La grand-mère aimait énormément sa petite-fille, aussi, elle eut toutes les peines du monde à se séparer de l'enfant de cette dernière. Cependant, elle se savait vieille, et n'aurait pas la forces de travailler, tout en prenant soin de la fillette. Aussi, elle se rendit en charrette jusqu'à l'église la plus proche. Là, elle trouva un prêtre. Ce dernier fut compréhensif. Il promit, au nom de la Déesse, de prendre soin de Kayumie. La vieille femme donna un paquet au prêtre, contenant les affaires de sa petite fille, ainsi qu'une lettre et une photographie de ses parents. Elle ne pouvait faire plus. Puis s'en alla.

On confia l'enfant à un couvent. Le sœurs prirent soin d'elle comme si c'était leur propre fille. Elle eut une enfance tout à fait normale, jusqu'à ce qu'elle atteigne les neuf ans. Là, elle étudia le calcul, les langues, la physique mais également...la religion. Bercée très tôt par les rituels, les légendes et les textes sacrés, Kay sut très tôt ce qu'il adviendrait de sa vie. Elle servirait la Déesse, et rien d'autre, jusqu'à ce que son dernier souffle traverse ses lèvres. La tristesse du au manque de ses parents, s'accentuait selon les jours, et il arrivait parfois que Kay ne trouve pas la force de faire croire à son bonheur. Aussi, on lui confia la lettre, qui avait été mise à part. Elle lu les derniers mots de sa mère. Elle souhaitait savoir si son mari était toujours en vie. La jeune fille prit cela comme une dernière volonté. Qu'il en soit ainsi, elle découvrirait ce qu'il était advenu de son père.


Après cinq années d'acharnement, Kay fut comme les autres, sélectionnée afin de devenir une véritable prêtresse et parcourir le monde. Elle ne put malheureusement pas accéder à ce titre, et ce vu Hizzi, sa meilleure amie, qui, étant une marquée de l'eau, obtint ce rôle. Anéantie, elle fit bonne figure durant la cérémonie, et jusqu'au départ d'Hizzi, se força à faire bonne figure. Le chagrin eut cependant raison de l'adolescente, qui se plongea dans ses prières et études pour oublier sa déception. Un an passa. Une année durant laquelle Kay continua de faire valoir sa foi dans le couvent. Finalement une nouvelle terrible arriva. Hizzi avait été tuée.

Il fallait désigner une nouvelle prêtresse. Le choix se porta à présent entre Kay et une jeune religieuse. La débat dura des jours. Les deux jeunes filles étaient chacune dignes de répandre la parole de la Déesse. Cependant, les religieuses préféraient la jeune fille car elle était une Marquée, à l'instar d'Hizzi, et à contrario de Kayumie. On déclara la cérémonie ouverte, puis on demanda à Kay de continuer à croire plus fort, pour un jour parvenir au rang qu'elle méritait. Déçue à nouveau, Kay s'enferma dans sa chambre. Puis elle se mit à genoux devant la statuette d'Amanda. Puis elle pria, promit de ne jamais cesser de croire. C'est alors qu'elle sentit une chaleur dans le creux de ses reins. Retirant sa robe, elle se retourna, et découvrit une marque étrange.


Cette fois-ci, on ne put douter de la foi inébranlable de la jeune fille de seize ans. On la nomma à son tour prêtresse. Obtenant les pouvoirs de la Terre, et le sceptre qui lui revenait de droit, Kay se prépara à partir pour les villes. Elle prépara soigneusement son départ, puis, quittant ses vêtements de sœur pour des vêtements plus normaux, elle quitta le couvent et se dirigea vers le sanctuaire le plus proche. Durant des mois, elle voyagea de ville en ville, de maison en maison, et pria pour les malheureux. Puis une fois, elle rencontra pour la première fois des Scientistes. Prêchant le pardon et la gentillesse, Kay du quitter le sentier serein qu'elle avait toujours suivi pour mettre un terme aux divagations de ses adversaires. Elle les tua.

Continuant son chemin, elle passa une année à chercher à étendre le pouvoir et la foi qu'elle avait en elle. Puis, elle se souvint de la lettre de sa mère. Son pèlerinage prit un nouveau sens. Il fallait qu'elle retrouve celui que sa mère avait aimé, et essayer de renouer avec lui malgré les années de séparation; et le fait qu'il ignorait son existence. Un jour, elle frappa à une porte...et quelle ne fut pas sa surprise en découvrant la personne qui y logeait.


La jeune femme qui se trouvait devant Kay avait une ressemblance hallucinante avec la femme sur la photographie. Elle la dévisagea, et l'inconnue fit de même. Apparemment elles devaient avoir toutes deux l'impression de se retrouver comme deux loups dans le désert. Puis l'inconnue lâcha «Vous ressemblez à...» elle se stoppa, puis reprit «...mais c'est impossible. Milenn serait bien plus âgée aujourd'hui.». Sursautant à l'évocation du prénom de sa mère, Kay cru perdre pied. Elle qui avait toujours vécue sans jamais connaître son passé, la possibilité que cette femme aux cheveux violets puissent en faire partie la déboussola. Elle ne pu s'en empêcher, et demanda «Connaitriez-vous Milenn Sovir ?!». La femme, après un instant, hocha la tête et répondit qu'il s'agissait de sa sœur. Kay se présenta, et après une brève hésitation, elles s'enlacèrent.


Elles parlèrent de longues heures. Kay apprit que sa tante et sa mère avaient été séparées durant le bombardement, et qu'elle n'avait plus aucune nouvelles de sa cadette depuis l'Apocalypse. Kay l'informa à regret de la mort de sa mère. Sofia, comme elle s'appelait, ne pleura pas. elle s'était fait depuis longtemps à cette possibilité. Elle s'enquit de la santé de la nièce, lui demanda de lui raconter autant de choses que possible sur son compte. ce qu'elle fit. Puis elle fut présentée à son oncle. Mais elle ne rencontra pas son cousin. Celui-ci était devenu un Scientiste depuis de nombreuses années et avait coupé tout contact avec ses parents. Les yeux de Sofia brillèent en évoquant son fils.

Après quelques semaines, ce fut le coeur lourd que Kay quitta le petit bout de famille qu'elle avait retrouvé. Son devoir était prioritaire. Aussi elle repartit et partit sur la route d'Hopera, la capitale d'Andori. Un soir, alors qu'elle chevauchait sous une pluie battante, elle fut surprise par un groupe de cavalier se dirigeant vers elle. Elle les vit s'avancer. Se stoppant, ils levèrent la tête, elle découvrit leur visage. Celui qui était à leur tête avait les cheveux blancs, mais était jeune. «Pourquoi doit-on se déplacer sur ces bêtes Lord Viento ?», attirée par le son de cette voix Kay tourna la tête. Là, un jeune homme, les cheveux mauves, les sourcils froncés, tirait sur les rênes de sa monture. Le cœur de la jeune fille eut un râté. Filian, son cousin...et un Scientiste.


L'un des cavaliers encapuchonnés s'approcha de Kay, et la détailla. Il sourit et se retourna vers les autres, tout en constatant «C'est une fille...». l'homme aux cheveux blancs, impassible, lâcha «Et bien écartez-vous Silfred, il n'est guère d'usage de s'approcher tant d'une demoiselle.». L'homme, surpris, hocha la tête, puis lança un dernier coup d'oeil à la jeune fille avant de faire pivoter son cheval. Il s'arrêta. «Qu'y a-t-il Silfred ? - C'est...c'est...c'est ! - Oui Silfred, reprit l'homme, c'est une fille...vous me l'avez déjà dit... - Non ! Non Lord Viento ! C'est une religieuse...». Kay ferma les yeux, alors que le noble se redressait sur sa scelle et que Filian, faisait de même. Il sortit une épée de son fourreau. «Alors débarrassons-nous en...», Lord Viento le stoppa d'un geste «Inutile, c'est une enfant... - Et elle sert la Déesse... - Voulez-vous donc mettre à mort une fillette crédule ?». Kay rouvrit les yeux, attrapa les rênes de son cheval d'une main, puis se saisit du sceptre qu'elle portait dans son dos, elle le pointa vers les cavaliers. « Je suis la prêtresse Kayumie Biyushi ! Souvenez-vous de ce nom quand vous brûlerez en enfer hérétiques !». Le noble fit signe à ses soldats de rester en retrait et se tourna vers Filian. «Biyushi dîtes-vous ? Filian...n'est-ce pas là le nom de votre mentor ? - Si. - Vous connaissez Kanto Biyushi ? demanda Kay à tout hasard. - Il semblerait que oui.»

Filian serra les dents. Décidément, cette rencontre hasardeuse devenait vraiment intéressante. Toujours sur ses gardes, la jeune fille resta en position défensive. Un éclair fendit le ciel. «Filian ! Tu es mon cousin ! J'ai rencontré ta mère...elle te cherche ! - Ma mère n'a plus de famille. - En effet, plus maintenant...ma mère est morte après m'avoir mise au monde. Que tu le veuilles ou non...nous sommes du même sang.» De nouveau, il serra les dents si fort qu'elles grincèrent. Puis énervé, il agita son épée dans les airs «Et mon maître serait ton père ? Impossible ! Il m'a dit ne pas avoir d'enfant ! - Je suis née après son départ pour une mission...à présent je le cherche ! Dis-moi où il se trouve et je t'épargne...toi et ton groupe. - Cela suffit.» Lord Viento s'avança. Il s'approcha de Kayumie. Là il tendit la main et écarta la capuche de sa cape. Retenant son souffle, la jeune prêtresse sentit la main ganté du noble effleurer sa joue. «Inutile d'abîmer ce si joli visage tout de suite. Nous y remédierons quand le temps aura passé. Je suis las de cette pluie, une bataille ne ferait que nous ralentir.» Un sourire en coin apparut, puis disparu aussi vite. Le noble fit signe à ses gardes, et ils avancèrent, contournant la prêtresse. Filian passa le dernier. Il s'arrêta un instant «Kanto Biyushi s'est occupé de moi et m'a donné son nom quand mes parents m'ont renié. Si tu es vraiment sa fille...je me dois de t'aider à le trouver. Mais si tu m'as menti...je te tuerais de mes mains... - Où est-il ? - Va à Hopera...et attend là-bas.»


Relation.
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


Tante
Cousin
Ennemi


Père
&
Mère


Autres.
•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••


[Code Bon]

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

[PREDEF'] - [MP] - [PRESENT']


Dernière édition par Kayumie Biyushi le Lun 11 Juil - 14:05, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Être Divin Suprême
Je vois tout dans l'univers

avatar

Amanda


Féminin
Messages : 546
Age : 25
Hybride : /
Arme : Sa présence

Infos
Disponibilité: En attente...

MessageSujet: Re: Kayumie BIYUSHI   Dim 26 Déc - 23:04

Je valide ! Très bonne présentation et puis bon rp Wink

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Revenir en haut Aller en bas
http://andori.jdrforum.com
 

Kayumie BIYUSHI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Andori, L'Europe après l'Apocalypse. :: Avant-propos :: Personnages & Présentations :: Présentations Validées-