23 ans après l'Apocalypse, la Noblesse est réinstaurée, les Scientistes imposent lentement leur suprématie. Tout ça n'est qu'une façade, venez découvrir la face cachée d'Andori, l'Europe ravagée par l'Apocalypse...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

//
Partagez | 
 

 Matt J. Cohen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Matt J. Cohen


Masculin
Messages : 3
Age : 37

MessageSujet: Matt J. Cohen    Jeu 12 Juil - 23:34

Cohen - Matt Jack



" Le chaos est nécessaire si nous voulons nous améliorer.
"







Identité

Age : 28
Métier : Enquêteur - Chercheur
Situation familiale : Célibataire
Statuts : Scientist
Arme(s) : Pistolets


Formalité
Code règlement : CODE BON [Eti]
Parrain :
PNJ ? :
Rêve/Cauchemar : Que le monde s'améliore/Que le monde continue de sombrer dans l'apocalypse
Problème médical : : Est devenu presque insensible.



Physiquement

Matt est grand, dépasse la moyenne de ses 1m89. Sa grande carrure et son corps dépourvu de muscles le font parfois passer pour un épouvantail, son visage pâle et froid améliorant cette image. Ses cheveux sombres sont courts et, parfois, quelques mèches tombent devant un oeil. Il porte majoritairement des chemises, des costard ou bien sa blouse de scientist.
Son visage est bien souvent impassible. Depuis les évènements de son passé, il est difficile de percevoir une émotion sur son visage. Il ne sourit que très rarement durant diverses occasions spécifiques. Sa carrure étrange et le fait qu'il ne semble guère ressentir d'émotions font que les gens ont eu tendance à le fuir, le laissant seul, augmentant son ressentiment pour l'espèce humaine et le rendant de plus en plus glacial.
Son air reste donc majoritairement sévère, froid, haineux et il semble difficile pour lui de rire et passer du bon temps. Il porte sa longue blouse blanche de scientist avec respect et honneur, cela étant pour lui le symbole de l'amélioration humaine, la seule caste qui pourra sauver l'espèce humaine de la déchéance dans lequel elle sombre.
Malgré sa carrure mince et le fait qu'il n'est pas vraiment de muscles, son air froid n'incite guère les gens à se disputer avec lui. Il porte souvent des cravates, et lorsque quelqu'un l'exaspère, il rêve grandement de pouvoir la défaire et enserrer le cou de sa victime avec afin de le faire taire ou lui donner une leçon sur son infériorité. Ses yeux sombres paraissent aux gens un abysse ténébreux où l'on pourrait se perdre, un vide d'émotions tel un trou noir qui absorberait tout, même l'humanité de son possesseur.



Mentalement

Matt semble ne montrer aucunes émotions, son visage restant froid et impassible. Pour ses congénères, il semble se prendre pour le maitre, un être supérieur qui remet tout le monde à sa place avec haine ou d'un ton dur, afin de leur apprendre leurs erreurs et sa supériorité. A cause de son apparence qui ne donne guère envie aux gens de sympathiser avec lui, il est souvent seul, mais cela ne le dérange pas, étant donné qu'il ne veut pas être contaminé par la bassesse et stupidité des gens. Ses avis sont souvent paradoxales, ce qui n'arrange rien et il ne se retient jamais de dire ce qu'il pense ouvertement, même si cela peut blesser les gens. Il apprécie la solitude, s'y étant habitué, et ne souhaite pas vraiment rechercher l'amitié ou l'amour, qu'ils ne considèrent pas comme important. Pour lui, ce besoin d'affection prouve que les gens sont inférieurs et affirme la citation d'Einstein qui dit que la bêtise humaine est aussi infini que l'univers. Pour lui, l'homme doit chercher à aller toujours plus loin, toujours plus haut, s'améliorer jusqu'à atteindre un stade d'homme supérieur. La vérité est plus importante que tout et il crache sur le bonheur et les gens qui continuent leur train train quotidien sans chercher des explications à tout et s'améliorer. Il a donc horreur des gens du peuple, des nobles qui ne cherchent qu'à se pavaner et montrer leur agent, des hybrides, des personnes du clergé qui croient en Amanda... Il n'apprécie guère une classe ou quelqu'un. Mais pour lui, ces classes doivent exister puisqu'il faut de tout pour faire un monde, que personne n'est parfait mais qu'il faut chercher à aller vers cette perfection. De plus, pour lui, c'est en voyant les personnes du clergé et les pauvres qu'on se rend compte de sa supériorité. Dans son combat pour la vérité, il apprécie aussi participer anonymement à des enquêtes, déjouant la police.

)


C'est du passé

< Au début de tout, il n'y a que néant et hasard. Sa naissance fut de même. Il fut un accident, obligeant ses parents à faire un choix qu'ils ne souhaitaient guère, vivre ensemble et se marier. Sa vie fut mouvementés, entre disputes et punitions, jusqu'à ses cinq ans. Il ne supportait pas de voir ses parents se quereller pour des problèmes futiles, ne croyait déjà pas en l'amour à cet âge-là et le seul endroit où il se sentait bien se trouvait être la bibliothèque familiale, silencieuse et emplis d'objets précieux, les livres, ces objets de savoir et de liberté, transcendant le temps. C'est grâce aux livres qu'il eût obtenu son savoir et son intelligence d'aujourd'hui, souhaitant rechercher la vérité et l'explication de tout, l'ayant mené à des études scientifiques. Ses parents divorcèrent lorsqu'il était encore un enfant. Son père tomba dans la boisson, humiliant son fils qui finit par le haïr grandement et se considérer supérieur aux adultes malgré son jeune âge. Lui, au moins, n'agissez pas aussi puérilement. Il en advient de même pour sa mère qui se réfugia dans la religion, priant la Déesse. Culte qu'il trouvait irrationnel, puéril, stupide. Pour lui, les croyants étaient comme des enfants qui avaient peur de l'inconnu et du noir, qui croyaient en quelqu'un qui n'existait pas juste pour rassurer les misérables êtres qu'ils sont parce qu'ils sont incapable de prendre un choix, de soutenir leurs responsabilités. Ou bien c'était aussi un moyen pour eux de se valoriser en valorisant la Déesse.
Sa vie fut solitaire. Il ne connut guère l'amour. Même ce que ses semblables semblaient adorer, ce qu'il considérait comme se rapprocher de l'animal sauvage, ne lui donnait pas autant de joie que ce que l'humanité semblait apprécier. Être dans les bras d'une femme ne lui faisait rien, il n'en voyait pas l'intérêt. Il ne voyait l'intérêt en personne. Les personnes inférieurs, stupides, basses ne méritaient qu'un sort funeste, la misère, la mort, l'expérimentation... Les personnes admirables, intéressantes et supérieurs, mais il ne lui semblait pas en avoir rencontré, méritaient ce qu'il y avait de bien au monde. Mais l'humain devait avant tout chercher à se surpasser, à devenir meilleur, faire de son monde une utopie, un paradis que les croyants voulaient chercher dans un endroit improbable. Il est donc devenu scientist et cherche activement nuit et jour un moyen pour rendre l'humanité meilleure, à son image, pour tout faire afin que la vérité triomphe, que les gens soient illuminés par elle et se force à cesser d'agir comme des animaux. Quand bien même ils ne le voudraient pas, lui, au moins, saura la vérité et deviendra l'égal d'un homme supérieur en tout.


© Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Déesse de l'Eté
Bimbo des Plages

avatar

Eti


Féminin
Messages : 14
Age : 104

MessageSujet: Re: Matt J. Cohen    Mar 17 Juil - 18:12

Une touche de rose pour le sociopathe ;D

Décidément, c'est l'invasion! Bref, voila un validé de plus.
Revenir en haut Aller en bas
 

Matt J. Cohen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Matt Finnegan
» Signature de contrat - Matt Moulson
» Curses & Cohen
» suite de : le coin de Matt'
» Palmares Of Matt Morgan
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Andori, L'Europe après l'Apocalypse. :: Avant-propos :: Personnages & Présentations :: Présentations Validées-