23 ans après l'Apocalypse, la Noblesse est réinstaurée, les Scientistes imposent lentement leur suprématie. Tout ça n'est qu'une façade, venez découvrir la face cachée d'Andori, l'Europe ravagée par l'Apocalypse...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

//
Partagez | 
 

 Narcisse PÉTRADO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sociopathe Egocentrique
avatar

Narcisse Pétrado


Masculin
Messages : 103
Age : 22

Infos
Disponibilité: En Rp...

MessageSujet: Narcisse PÉTRADO    Dim 2 Jan - 23:27


« Je me nomme Narcisse Pétrado. Je suis un individu de sexe masculin. Actuellement j'ai 25 ans. Je fais parti de la classe des Scientistes, je suis également le Président du complexe. Sachez que vous plierez bientôt devant moi. » - Narcisse Pétrado [Personnage Prédéfini]


You know Who I am ©
« The life is so hard in this world…
you know ? »
Tellement de mystère entour le président du complexe des Scientistes. Personne n’a connaissance de ses rêves ou de ses songes, et il réussi très facilement à cacher ses pensées et sentiments cela l’aide beaucoup lors des situations désastreuses. Cela lui donne un air de contrôle sur lui-même et sur la situation que tous admire. Ajoutez à ça une merveilleuse habileté à exprimer son point de vue aux autres. De cette manière, il lui devient très facile de dissimuler la vérité, ou d’imposer son opinion à un noble qu’il tente de convertir à sa cause. Sans scrupule, le jeune homme n’hésite pas à salir les mains –de façon indirect, évidement- les ordres d’exécution ou des chasses ou de tuerie de Marqués viennent de lui...Ce qui motive Narcisse, ce sont le pouvoir et la puissance qu’il peut étendre sur les autres, et son but est évidement de réduire au silence les fou et les rebelles qui tentent encore de lutter contre la science et ses découverte magnifiques ! Justement en parlant de découverte, le jeune homme est drogué aux connaissances, connaître le fonctionnement des choses est une de ses passions. Cela se peut qu’il délaisse ses obligations justes pour étudier un sujet qu’il n’avait jamais rencontré au paravent. Par chance, il fait parti de ses personnes à la mémoire très grande et une patience assez étendue. Oui, car notre jeune président est d’une patience remarquable pour son âge. Il sait rester posé pour prendre les bonnes décisions. On pourrait croire que Narcisse n’aime pas la présence d’autrui, et biens c’est tout le contraire car le personnage aime se sentir connu et important et savoir que personne ne connaît son fonctionnement alors que lui arrive rapidement à connaître les gens le pousse à fréquenter d’avantage de monde, surtout depuis qu’il est devenue président, il adore rendre visite à ses actionnaires nobles.Encore une dernière petite chose, même si Narcisse passe pour quelqu’un de très éloigné de ses subordonnés Scientistes, c’est totalement faux. Seulement les relations qu’il entretien avec ses employés se fait individuellement et non par groupe. C'est-à-dire que lorsqu’il entre dans un secteur, le jeune homme aura plus tendance à ne parler qu’a une seule personne au lieu de saluer toute la pièce.Puis il y a sa dernière passion. Il est fasciner par les Hybrides, créatures qui, lorsqu’il n’était encore qu’employé de son père, avait aidé à leur naissance. Il a toujours été fasciné par les dons que possédaient ses bêtes. Et c’est d’ailleurs pour l’amour de ces mi-hommes mi-bêtes qu’il en fait la collection chez lui. Sa dernière trouvaille, Alexandra, une femme papillon qu’il aime tout particulièrement observée. L’ultime zoom se fera sur ses tendances sadiques. Évidemment un homme normalement constituer mentalement ne devrais pas se réjouir pour le meurtre de toute une population, mais Narcisse est tout à fait conscient de son propre aspect contre-nature et ne le cache pas par ce que le sadisme est une caractéristique bien trop dure à dissimuler. Les hurlements de douleur le détende et les meurtres précédant la torture le font sourire, voilà son petit plaisir, voir périr de façon atroce ces aveugles mené par des chimères : Les croyants et les Marqués. Leurs montrer que malgré leur bonne volonté de croire en l’inexistant personne ne viendra les sauver, aucune entité supérieure de leur viendra en aide, ces hommes fou son guidé uniquement par des fables d’enfant et Narcisse tente simplement de leur prouver par A+B que la seule religion capable d’être adoré c’est la science !
You know How I am
feat Kimihiro Watanuki
XXXHolic
Un regard tourné vers les futurs et l’inconnu, des yeux allant de l’ambre en passant par le noisette pour arrivé au marron clair, toujours en train de regarder où tout les autres ne regardent pas, tout cela est surmonté par de légère lunette de vue qui lui évite d’atroce migraine. et oui, notre président du complexe Scientiste est atteint d’hypermétropie, cela le rend assez vulnérable lorsqu’il les oublies de façon momentanée, il devient alors irritable et impoli. Passons, quelques mèches dissimule a certain moment un partie de son visage (surtout au réveil où lors de ses intenses réflexion), sa crinière est de couleur noir brillant. Narcisse les attachent uniquement lorsqu’il rend visite à certain de ses employés pour être sur qu’aucun cheveux ne viendra lui cacher le regard. Ses cheveux sont assez fin et toujours impeccablement propre et ils reste discipliné sans traitement ce qui arrange bien le président. Si l’on descend dans la contemplation du jeune homme, on apercevra que son nez est légèrement bossu a cause d’un chute enfantine dans les escaliers. Autrement, tout comme ses lèvres son nez est assez fin. En parlant de sa bouche, cette dernière ne s’amuse pas à sourire à la première occasion. En effet, le style de Narcisse est plutôt de rester de marbre devant les futilités du bas peuple. Son visage en générale à si gardé la finesse de l’enfance bien qu’il ressemble davantage à un homme qu’a un adolescent. D’ailleurs en parlant de ressemblance, sa prestance et ses gestes étudié et maniéré font de lui réplique parfaite d’un noble, seulement, Narcisse n’en à ni le titre ni la place politique, ce qui l’agace grandement. Pour ce qui est de son corps, Narcisse en prend grand soin en prenant garde à manger uniquement ce qui est de la meilleur qualité, ne jamais faire d’excès et toujours un peu d’exercice le matin et le soir pour garder ses pectoraux et ses légers abdos si durement acquis pendant son adolescence. Et oui par ce qu’en plus d’être intelligent, Narcisse prend soin de son corps « Mens Sana In Corpore Sano » dit-il. Il mesure 1m77 et pèse 65 Kg pour parler en chiffre. Cela lui donne une apparence presque fragile, et pourtant il est loin de l’être. Pour les vêtements, Narcisse aime être impeccable mais aime également être à l’aise. Au complexe où en société, il sera vêtu d’un costume noir au blanc (lorsqu’il veux se faire remarquer) alors que dans sa propre maison, il optera pour un kimono aux couleurs apaisante ou encore de long peignoir. Et pour ce qui est de ses bijoux, en dehors de ses lunettes, il porte une plaque autour du cou où son gravé son prénom et l’initiale de son nom et sa date de naissance, souvenir de son passé dans le complexe en tant que chercheur. Ses oreilles sont perforée de quelques piercing signe de sa crise d’adolescence d’il n’y a quelques année. Pour terminé son apparence, un bracelet en argent, ce dernier est en faite un dispositif tout simplement relier au collier d’Alexandra, sa dernière hybride en acquisition. Par ce biais, il sait où elle se trouve à chaque moment de la journée et vive la science !


My incredible story ©
« So far I survived,
and now ...? »
Depuis sa naissance il a été destiné à devenir le Président des Scientistes, celui qui serait à la tête de tous les Scientistes. Cela lui en couta beaucoup étant tout petit. Pas d’amis, toujours les études, pas la peine de penser autrement que par des raisonnements scientifique où de se mettre à rêver des princesses. Son père était très stricte la dessus et c’est de cette façon que Narcisse acquerra une façon de pensée scientifique, comme son père. Il n’avait alors que 4 ans et demi, la perspicacité de l’enfant n’échappait à personne et de peur de le voir enrôler dans des sectes de Scientifique, son père, Maxime Pétrado, fit en sorte que le petit génie de vois rien. Ecole à domicile, Narcisse n’avait accès uniquement à la demeure familial, une villa assez conséquente dans un quartier chic de New York. Seulement, l’innocence d’un enfant doit un jour cesser et l’innocence de ce petit génie en puissance s’arrêta trop brusquement pour ne pas laisser de séquelle dans la mémoire du môme de 5 ans tout juste. Pendant que tout tremblait, que tout se détruisait autour de lui, une dizaine d’homme en tenue militaire étaient arrivé pour escorté Narcisse et Lola, sa mère. Malheureusement, même 5 hommes protégeant une femme ne peuvent rien contre les éléments qui devienne fou et c’est broyer sous une pluie d’éclat de verre que Lola Pétrado rendis fini sa vie. Alors que le petit garçon s’éloignait du massacre et que personne ne cherchait à voir si elle était encore vivante, Narcisse lui, voyait celle qu’il aimait s’éloignait toujours un peu plus de la raison. Sa mère, celle qui l’avait toujours encouragé à garder ses yeux d’enfant venait de mourir sous ses yeux en lui arrachant son innocence et son âme enfantine. Caché en sureté, Narcisse passa le reste de l’apocalypse a haïr, haïr tout ceux qui avait le savoir et le pouvoir de prédire ce genre de phénomène et qui n’avaient rien fait tout cela pour ne pas paniqué la population. A cause de cela il était orphelin de mère. De cette haine, il en fit le but de sa jeunesse. Devenir un connaisseur, quelqu’un qui avait le pouvoir de savoir. Etre un puits de connaissance sans fond, avoir réponse à tout. Et cela enchantais son père qui voyait son enfant grandir pour devenir un Scientiste digne de reprendre ce qu’il était en train d’acquérir, la tête de tout les savant du monde de Tiram La solitude dans le quelle son père l’avait mis très jeune avait rendu Narcisse agoraphobe, agressif envers autrui et également très hautin, sans oublier son apparence totalement négligée de petit ours mal léché. Découvrant l’apparence de et le comportement de son fils, Maxime repris en main l’éducation de son successeur, engageant un coach sportif et nutritionniste pour la forme de Narcisse, et également un professeur de bonne manière qui lui enseigna l’art de communiquer avec les autres pour mieux s’adapté à n’importe quelle situation. Tout cela en parallèle de ses études scientifiques !A l’âge de 13 ans, il avait déjà le niveau d’un bachelier s’il avait suivit un enseignement normal. Et deux ans plus tard, ils faisait déjà ses propres recherches sur les hybrides qu’il trouvait fascinant,. Oui à l’âge de 15 ans, Narcisse démarrait déjà sa collection d’hybride personnelle. Même son éducation était parfaite, personne ne pu le faire changer d’avis sur les Nobles dont il ne supportait pas la pseudo neutralité devant la guerre que faisait les Scientiste face à la bêtise religieuse alors que certain Nobles hypocrites donnaient leur argent à son père pour pouvoir obtenir le fruit des études faites pour la création de nouveau esclaves. Sans parlé des Marqués qui, même à 15 ans, lui inspirait un profond dégout. Son explication ? Tout simplement une déformation moléculaire du à la radioactivité de certaine parcelle de terre restante de la 3eme guerre mondial, mêlé aux éléments et non le fruit d’une entité invisible et supérieur ! Quant aux croyants et au clergé : tous des fous complètement lobotomisé par un endoctrinement bancale !Pour ses 17 ans, son père lui offrit un des postes de chefs chercheurs qui venait de se libérer. Ainsi, notre futur président pus s’adonné corps et âme à la science et à la création ! Au fil des années, vers ses 19 ans, son agacement pour les pseudos créations d’une déesse invisible arriva à son paroxysme et il décida de faire cesser ces bêtises en éliminant ces danger radioactifs qu’étaient les Marqués. Les Scientiste se rallièrent à son point de vu, ce qui l’arrangeait beaucoup. Leur groupe d’anti-déesse fut agrandis par certains Noble présent sur Andori. Alors un plan fut imaginé pour la suppression de ces hérésies scientifiques : Laissez un nombre conséquent d’hybride s’infiltrer sur Andori et leur donner l’ordre de tout massacré. Seulement après l’incident concernant une évasion d’hydride avait eu raison de son plan, on ne pouvait faire confiance à ses créatures aux envies et reflexes animaux. D’ailleurs une de ses petites habitudes malsaines, consiste à aller braconner dans la forêt appartenant aux Nobles, espérant tomber sur un hybride qu’il pourrait torturé pour découvrir la cachette de ses congénères échappé !Malheur ou bonheur, en 2015, Maxime Pétrado rendis son dernier souffle remettant la clé du complexe à son héritier qui promis de faire triompher la science ! Et ce n’étais pas des paroles en l’air, même s’il devait en passer par le sang, il ferai triompher la science et abattrais la religion qui aveugle les faibles !
what else of this past ?
« One day I met an angel. I killed him.
His name was Hope. »
UN MOMENT DU PASSE : Mon rêve commençait plutôt bien, un jacuzzi, des cadavres de Marqués tout autour, et une femme représentante de la déesse crucifiée juste devant moi. Ha j’avais gagné contre ces monstre radioactif et j’étais à présent le maître de tout Andori, même les nobles me servaient de valet. Une agréable vision du futur ! Puis elle était arrivée, la dans ses vêtements tâchés de son propres sang et sa robe trouée au moindre centimètre carré ! Cette femme que je pensais avoir oublié se rua dans le bain et m’enlaça, je senti des morceaux de verre me rentrer de partout et lorsque je rouvris les yeux, j’avais sincèrement rapetissé et je compris que c’était un souvenir. Sur l’épaule d’un officier militaire, je sursautais à chaque pas qu’il faisait car son épaule me rentrait dans mon ventre trop tendu. Je regarde cette femme, ses yeux vert, ses cheveux blond sa robe d’été blanche, j’aperçois tout. Elle me fait un sourire qui se veut rassurant alors qu’elle aussi est morte de trouille. Ha maman, tu es tellement forte...Puis des cris, une explosion, au dessus de nous, des flammes en haut d’un building. L’escorte de ma mère l’éloigne de l’entrée du bâtiment mais elle hurle, elle veut aller sauver les gens enfermer à l’intérieur de la tour. C’est trop dangereux maman, reviens, ne me laisse pas, sourit pas encore ! Mais non, elle arrive à s’échapper des bras des militaires et se sauve vers ce bâtiment qui est en train de partir en miette. De nouveau des cris, ma mère lève la tête, je l’imite et j’hurle. Des bouts brillants dégringolent des étages supérieurs tout droits sur la femme de ma vie. Et la seconde d’après, elle n’y échappe pas, des milliers de bout de verre la transpercent et elle tombe. Alors que le soldat qui me tient se remet à courir. Je me débats, hurle de revoir ma mère, mais personne ne prête un attention particulière à un enfant pleurnichard !J’ouvre les yeux, je suis dans mon grand lit. Un rêve trop étrange pour me rendormir, je me lève et prend la direction de la cuisine pour me faire du café !A L’AUBERGE : Je le hais, lui et ses manies de ne pas venir au complexe, pourquoi n’avais-Je pas précisé qu’il devait réclamer sa paye au complexe ! saleté d’homme de main ! Mais bon, on ne va se plaindre, il à tuer 10 marqué cette semaine. J’arrive devant l’auberge du rendez vous et entre discrètement. Pas grand monde à l’intérieur, une dizaine de personnes à tout cassé. Tant mieux, il était peu probable qu’une de mes connaissance professionnel s’y trouve à par mon tueur. Je me dirige vers le bar et explique mon problème. L’homme d’une trentaine d’allée me fait un signe négatif de la tête.Quoi ?! et en plus ce bon a rien était en retard. Mais pas la peine de s’énervé Narcisse, tu le lui retirais sur sa paye ! Je souris intérieurement et j’entends la porte de service s’ouvrir. J’aperçois mon employé... et sans attendre la permission je passe derrière le bar pour me rendre dans la cuisine. - Cayn... Combien ...- Dix, comme convenu...- Combien de minute de retard penses-tu avoir ?- Cinq, je pense...- Et combien font cinq multiplié par 10 ?- 50...- Merci, donc au lieux de 1000, comme nous avion convenu, ce sera 950...Je lui retirais ce que j’avais dis et remis le surplus dans ma poche. - Je ne pense pas mérité une pareille sanction !- Je ne pensais pas avoir à me déplacer pour payer un employé et encore moins attendre !Ce dernier grogna mais empocha la somme promise. Après tout c’étais ça où rien il le savait. Moi j’étais satisfait, attendre 5 minute m’avais fait gagner de l’argent. Mais j’étais généreux, il les récupérerait sous forme de prime... Reprenant mon souffle je sortis par la porte de service et rappela ma limousine électrique. Je n’aimais pas sortir de mon bureau pour ce genre d’affaire et une fois dans le véhicule flottant je me sentis de nouveau dans mon monde. Surtout qu’aujourd’hui, il me restait encore beaucoup à faire !
Revenir en haut Aller en bas
 

Narcisse PÉTRADO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Remettre en question le leadership de Madame Maryse Narcisse !
» Maryse Narcisse invitée au Sénat: discussions autour de l'universite de Tabarre
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Dr. Maryse Narcisse et Son Chauffeur Ont Etè Libèrès
» Compte de Narcisse
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Andori, L'Europe après l'Apocalypse. :: Avant-propos :: Personnages & Présentations :: Présentations Validées-